fr_FR
À propos de KnowesiaContact

Blog

Focus sur la conduite du changement

Ne plus évoluer signifie disparaître. En entreprise, les évolutions nécessitent des changements à tout niveau, et une acceptation générale.
Faire accepter le changement n’est pas aussi simple qu’il y paraît et la conduite du changement est devenue un véritable enjeu pour les dirigeants.

La conduite du changement est une démarche gage de réussite

Le digital, le numérique et toutes les activités dépendantes de ces domaines, sont au cœur du changement. Les entreprises étant soumises à des évolutions fréquentes, l’adaptation et la flexibilité sont des qualités qui sont devenues indispensables. La conduite du changement consiste en une démarche stratégique faisant accepter le changement par l’accompagnement, l’implication, et la collaboration en interne. La conduite du changement possède un rôle important car plus l’entreprise est grande, plus les changements impacteront l’organisation à différents niveaux. Pour rester compétitive, l’entreprise doit être réactive car une adaptation rapide et efficace permettra de diminuer les coûts et d’être productif le plus tôt possible durant la phase de changement. La difficulté réside notamment dans le facteur humain, qui est aujourd’hui la principale cause d’échecs lors du changement. Ceci paraît tout à fait légitime car lors du changement, tous les processus et les pratiques sont modifiés. Ce sont des changements qui viennent perturber les employés.
La conduite du changement est une stratégie bénéfique pour l’entreprise. Lorsqu’elle est initiée de la bonne façon, elle permet d’anticiper les risques et d’effectuer les changements dans des conditions optimales.

En définitive, la conduite du changement induit l’acceptation par la gestion et le pilotage du projet. Le but est de faire approuver chaque étape du changement, en évitant les erreurs et le rejet. Le projet doit se finaliser par une réussite avec l’apprentissage des nouveaux processus et des nouvelles méthodes.

Conduire le changement de façon efficace

Conduire le changement de façon efficace commence par la création du projet et la définition de règles, d’un planning, de la gouvernance.

Impliquer les acteurs et obtenir leur adhésion

Pour que les employés comprennent un changement, il faut tout d’abord leur expliquer le bien fondé de celui-ci, les objectifs et les bénéfices attendus. Le chef de projet, le dirigeant et les décisionnaires dans le changement doivent mobiliser les équipes autour d’un objectif commun. Il faut interagir avec tous les salariés et écouter leurs points de vue car c’est en s’isolant que naîtra la résistance au changement.
Afin d’obtenir leur implication complète, il faut pouvoir les faire contribuer au projet par une démarche collaborative. En effet, ce sont les principaux intéressés étant donné qu’ils sont directement touchés par la modification des processus.
Créer des groupes tests et validation dans chaque service avec pour chacun les processus qui leur sont destinés, est un moyen de perfectionner les processus tout en intégrant le changement.

Savoir faire de la psychosociologie

L’origine de la résistance au changement est avant tout d’ordre psychologique due :

  • à l’appréhension des conséquences liées au changement,
  • aux difficultés à sortir de sa zone de confort,
  • au temps d’adaptation,
  • à la méfiance vis-à-vis des mauvaises expériences déjà vécues,
  • au manque de communication.

Des approches comportementales peuvent aider à l’implication des salariés. Des démarches de brainstorming et des actions collaboratives sont bénéfiques pour créer une synergie qui viendra enrichir le projet. Les acteurs deviennent alors porteurs du projet.

Communiquer

La communication doit être privilégiée et être valorisée durant le changement. Il est important de garder le contact et de parler directement avec ses salariés pour leur faire part des événements, des décisions prises et des évolutions durant le changement. L’écoute active permet de déceler tout risque, et la prise en considération des avis permet de rendre les processus plus performants.

Gérer le temps & manager les équipes

Un planning doit être établi afin que les délais et les coûts soient respectés. En effet, la conduite du changement implique une gestion rigoureuse du projet avec une planification des tâches. Ainsi, la gestion du temps va de paire avec l’attribution des rôles et des tâches par la création de différents groupes. Ils devront communiquer de façon transversale pour éviter toute redondance dans les échanges.


Knowesia est un progiciel qui permet de créer de nombreux supports applicatifs pour guider les collaborateurs dans leurs tâches. Il permet d’améliorer la productivité, l’engagement client, et la relation client tout en mettant en avant la collaboration.

 

Vos réactions